Clinique l´Espérance 97139 Abymes

La Clinique l'Espérance est un établissement privé, conventionné. Pour mener à bien sa mission, elle a signé un Contrat d'Objectifs et de Moyens avec l'Agence Régionale de l'Hospitalisation de la Guadeloupe. Elle adhère également à la Fédération de l'Hospitalisation Privée de la Guadeloupe.

La Clinique Espérance est spécialisée en soins de suite et psychiatrie.

Au-delà de la performance de ses services d’ hospitalisation, la clinique dispose d’un Hôpital de jour qui, outre le suivi médical, permet aux patients de bénéficier des services du plateau technique composé de : masseurs kinésithérapeutes, podologue, diététicien, neuro-psychologue, assistante sociale, ergothérapeute, orthophoniste, infirmiers, aides-soignants… La clinique prend également en charge la Maladie d’Alzheimer grâce à son pôle Mémoire, ainsi que le diabète.

La Clinique est implantée dans la ville la plus peuplée de Guadeloupe et travaille en complémentarité avec le CHU de Pointe-à-Pitre et la clinique Les Eaux-Claires également établissement du groupe Kapa Santé. Le Centre de Kinésithérapie de la clinique dispose de moyens techniques et humains très importants.

En matière de lutte contre les infections nosocomiales, la clinique de l'Espérance est classée en A (dans le classement des hôpitaux et cliniques), avec un score ICALIN égal à 94/100.

La classe A est composée des établissements de santé les plus en avance dans la lutte contre les Infections Nosocomiales, notés sur 100 selon 31 critères.


Historique

Evolution depuis sa création

La clinique l'Espérance, anciennement appelée la clinique Les Rosiers a été créée en 1959 par M. et Mme Gourdon.

Cet établissement fut ensuite racheté en 1983 par le Docteur Herbert Cairo. En 1994, le Docteur Jean-Claude Pitat reprit la gestion de la clinique, et lui donna le nom de "Clinique l'Espérance" et transforma cet établissement MCO (Médico-Chirurgical Obstétrical) en une clinique de soins de suite et psychiatrie.

L'ouverture de ce nouveau centre est en fait réalisée en 2001 par le Groupe Kapa Santé, après la mise aux normes incendie de l'établissement. L'acquisition de l'immobilier permet enfin l'achèvement d'une partie de l'établissement par la création de chambres supplémentaires jusqu'alors en attente.

Entre 2004 et 2005, l'établissement héberge un service d'hospitalisation psychiatrique du CHU pour permettre à celui-ci sa rénovation.

Aujourd'hui

Un service de rééducation externe a été créé au coeur du batiment, à la place de l'ancien plateau technique des salles d'opérations.

Un centre de rééducation et kinésithérapie prend en charge tout type de spécialités, et plus spécifiquement la rééducation urogynécologique, la rééducation de la main ainsi que la rééducation sportive de haut niveau.

Une grande population de malades externes est accueillie chaque jour. Dans les années à venir, une ultime modernisation de l'établissement permettra la mise en place d'un bassin de rééducation.

Le service de psychiatrie prend désormais en charge tout patient nécessitant des soins spécifiques aux états de : dépression, psychose sans agitation, cure de désintoxication, troubles mentaux du 3e âge.

Chiffres clés

> 105 salariés
> 7 praticiens (3 psychiatres, 2 généralistes, 1 neurologue, 1 médecin coodinateur-médecine interne)
> 8 kinésithérapeutes
> 300 entrées en psychiatrie
> 700 entrées en soins de suite
> 3500 entrées en hospitalisation de jour
> 20 places d'hôpital de jour
> 75 lits de soins de suite
> 30 lits en psychiatrie
> 13 lits en pôle mémoire